Grenairon 28.12.2008

Et nous voila reparti,

Une fois de plus sur les hauteurs de sixt-fer à cheval au fin fond de la vallée du Giffre, au refuge de GRENAIRON (passez faire un tour sur le lien du refuge …) Rire

Pour cette fois pas de skis aux pieds , juste des raquettes, c’est sympa aussi sauf à la descente ….Indeci

Donc et bien comme d’hab démarrage en forêt , en fait c est une ballade tranquille mais une fois de plus toujours super cool de quitter la vallée pour se refugier dans les montagnes ……

Ptit coucou à monsieur chamois , arrivée au refuge et là plu rien à dire …. soleil, silence, les yeux grands ouverts à regarder espérant que personne ne viendra ……….

Et c’est à nouveau le désespoir de la descente …..

Pour les amoureux des grandes ballades le refuge de GRENAIRON est un passage sympa pour aller se ballader sur le Mont BUET à 3100m d’altitude, petite nuit dans le refuge avant d’attaquer la suite ….. Bien qu’il soit fermé en hiver une parti reste ouverte pour les amateurs de silence et de nuité en montagne dans le froid, couchages à disposition , réver ca reste un refuge dans le vrai sens de sa signification ….. Un toit, des panches, des matelas par terre, des couvertures, pas de chauffage, pas d eau , la vrai vie quoi ……… LOL chacun son truc ……

Aller on file dans les photos

 

GRENAIRON décembre 2008
Album : GRENAIRON décembre 2008
Ballade au refuge de Grenairon en raquettes, sous le soleil .... que demander de plus ....
10 images
Voir l'album

 



Pointe de Sans Bêt

Départ : 830 m               Arrivée : 2200 m        Dénivelé : 1500        distance : 14 km

 La neige est de retour et avec elle le sourire, le soleil, le pied d’enfer et les mals de cuissesClin doeil

Alors  c’est parti pour une rando en ski sur les hauteurs de Sixt Fer à Cheval, se sera sans un mega descriptif du chemin à parcourir juste partager avec vous quelques photos de ces endroits qui pour moi sont e plus en plus magnifiques à chaque fois que je les découvre.

On commence par un départ sur un chemin forestier, les skis aux pieds, ben la bof ca monte , chemin en lacets, rien de bien exeptionel ni montagnard, mais lorsque que l’on connait ou il nous même ça vaut vraiment le coup alors vite vite appui sur tes batons pour sortir de la forêt et là ……..

Méga spectacle , des pentes , encore des pentes , remplis de crème chantilly, monter encore et encore, les cuisses commencent à piquer , pas grave c’est trop bon ……

Le problème avec la montagne, plus on monte, plus on fatigue , plus la pente est raide …….. pppfffff c’est po juste , alors l’idée de glisser sur cette crème onctueuse motive à grimper encore ……… jusqu’au sommet , l’atteindre, enlever les peaux, se poser les fesses dans la neige et admirer le paysage , écouter le silence , ne plus avoir envi de redescendre ……

Pour ceux qui aime « le grand bleu » Jean marc Barre » ne voulait pas remonter à la surface, je suis tout comme lui, pas envi de redescendre dans la vallée dans ses moments la ……

Il le faut bien , alors on sert les chaussures , on remet les skis, et la méga de méga eclate dans la descente, trop le pied vive la prochaine …..

A vous de le découvrir en photo sur l’album …….

Pointe de Sans Bêt décembre 2008
Album : Pointe de Sans Bêt décembre 2008
superbe ballade , descente d'enfer le pied une fois de plus
9 images
Voir l'album

A très vite les amoureux des grands espaces



ptite ballade tranquille ….

Petite ballade juste à coté de la maison …. ; On va pas appeler ça une rando , juste un ptit tour dans le cirque de Vaconnant, endroit idéal pour croiser chamois, biches , cerfs, ……..

Mais pour cette fois mis à part le brame lointain et résonnant du roi de la forêt, je n ai fais que deux rencontres ….

Il n’en reste pas moi que la vue sur la combe de Gers et le cirque de Vaconnant  , depuis le col de la Tenaz (2000 m) est relativement sympa.

Alors pour ceux qui veulent aller y faire un tour , le départ se fait depuis le pont de Lédedian (1100 m), on prend le chemin à droite du parking (pas en direction de Gers) on suit le chemin jusqu’à l’entrée du cirque et après ca se complique , plus de chemin LOL , il ne reste plus qu’à suivre les traces laisser par nos amis les bêtes…. Il suffit juste de choper une trace sous la première cascade à gauche en entrant dans le cirque et après , ben tout comme moi on fait ce qu’on peut pour arrivée en haut LOL

Mais ca vaut le coup d’œil ….

Vaconnant
Album : Vaconnant
ballade a coté de la maison
7 images
Voir l'album

 

Heu dernier conseil et le seul d’ailleur , éviter les jours après la pluie, ca glisse grave LOL

 

A plus pour de nouvelles aventures



Lac Blanc

Pour cette fois je me sauve vers les hauteurs de Chamonix

Départ : 1460 m      Arrivée : 2350 m          Dénivelé positif :   1050 m                               Distance : 10,5 km

Aie aie aie on commence par le plus dur , reveil 5h (mais est ce bien dur pour partir vers ce que j’aime), en voiture direction Cham puis le col des Montets.

Départ du chalet de la réserve des aiguilles rouges la Rémuaz que je traverse, accompagné par quelques chamois me regardant de loin. Toujours dans la nuit je regarde vers le bas , le col des montets est envahi des tas de lucioles , des tas de points lumineux , mais c’est bien sur , les accros de  l’Ultra Trail du Mont Blanc attaquent leur descente sur Chamonix. (Bravo mesdames, mesdemoiselles et messieurs).

Pour moi se sera plus cool (et moins long LOL), je continue donc traversant les rodos, le soleil se lève doucement eclairant les aiguilles rouges , la nature commence son petit train train de la journée , un jeune bouquetin (Vachement sauvage, cest tout juste s’il ne faut pas le pousser pour passer) me regarde me diriger vers les lacs des Chéserys ….

bouquetin.jpg aiguillesrouges.jpg

Encore un ptit effort , monté de quelques échelles et me voilà arrivée , le lac et super quand à la vue sur le massif du Mont blanc , la mer de Glace , les Drus, les glaciers ça ne sert a rien d’en parler , il faut le voir …….

lacblanc.jpg jadore.jpg merdeglace.jpg glacierdutour.jpg

Encore une ballade cool , et contrairement à ce que je pensais et avais prévu , courte , trop courte ….. mais les glaciers m’ont donnés envi ….



Lac d’Anterne – 02 septembre 2008

Pour aujourd’hui petite ballade jusqu’au lac d’Anterne au dessus de Sixt Fer à cheval

Départ : 1130 m              Arrivée : 2060 m         Dénivelé positif : 1290 m        Distance : 15 km

Départ de la maison au levé du jour, direction le point de départ , passage en voiture devant la cascade du Rouget (A voir) et arrivée au parking du Lignon.

Chaussure au pied , sac sur le dos , batons à la main départ sur le GR5 en longeant le torrent de Sales qui court dans la forêt jusqu’à la cascade de « La pleureuse » …. petite pause à regader l’eau coulée …..

lapleureuse1.jpg

Juste au dessus de la cascade , je quitte le GR sur la gauche en direction « du Collet d’Anterne » , montée en Zig Zag au mileu des rodos et arrivée sur le collet qui nous dévoile sur la droite les « Rochers de Fiz » et en face de nous les alpages de la montagne d’Anterne …..

pointedesales.jpg

 

refugealfredwillis.jpg

Tranquillement je me dirige vers le refuge « Alfred Wills » traversant cette prairie accompagné des sifflements des marmottes se faisant bronzer au soleil sur les bord du ruisseau.

marmotte2.jpg

 

marmotte.jpg

 

ruisseaudanterne.jpg

Encore une petite montée après le refuge et au détour d »un virage , le lac d’anterne surgit une fois de plus devant mes yeux …  le top, découvrir ce lac , au milieu de nul part, pas un bruit (quoique les marmottes sont toujours là), petite pause avant la descente à contempler le bleu « genre Menthe glaciale » qui s’offre a mon regard.

lacdanterne.jpg

Et voilà c’est le moment de rescendre , pas top de retourner une fois de plus vers le monde, le bruit, est ce bien grave ?  Bien sur que non d’autres montagnes, marmottes, chamois m’attendent ailleurs ….. 



Tête de Bostan , en passant par la Golèse

Altitude de Départ : 1096 m

Altitude d’arrivée : 2295 m

Dénivelé : 1200m

 Départ du parking situé au dessus du village des allamands, debut de la ballade dans la forêt par le chemin qui part sur la gauche, tranquille dans les arbres pour chauffer un peu la machine …. Clin doeil 

Au chalets des Chavonnes, sortie de la forêt; le soleil et la chaleur sont là le chemin est étroit , ça devient cool, ça chauffe, les dents d’oddaz, la tête de Bostan commencent à se devoiler.

ttebostan.jpg

Puis on quitte le chemin en direction des chalets de « La Bottière » , il ne reste plus qu’à suivre les traces qui montent vers « les terres maudites »*

plusfaciledanslatracelol.jpg

Peu avant « les terres maudites » on rejoint, venant de la droite, le chemin montant du refuge de « Bostan Tornay »

Il ne reste plus qu’à le suivre, continuant la montée, entre « les terres maudites » et « l’Avouille » jusqu’à la tête de Bostan.

Oups ça y’est, on est en haut, pause casse croute,

lapausesimposemiam.jpg

, on enlève les peaux , on chausse les gants, le coupe vent , et GO droit dans la descente,

viergeavantladescentehum.jpg

 les grandes courbes , pente juste ce qu il faut, un virage deux virages , on croise les skis, on tombe, mange de la neige , c le top ……emoticone

La fin est moins drôle , reprise du chemin , fini les grands espaces , les grands virages, la neige qui vole , descente au parking, voiture, retour à la civilisation , une douche , à quand la prochaine …….

 



Tête des Ottans

Hello je continue avec mes ballades , suis pas très doué dans les niveaux de difficultés mais elle fait un peut mal aux cuisses à la descente celle-la Clin doeil

  • Départ : le Pelly 900 m
  • Arrivée : Tête des Ottans 2550 m
  • Dénivelé positif 1980 m
  • Pour cette fois je rajoute la distance : 25 km

Aller on est parti pour la ballade, départ du parking du camping du Pelly, au levé du jour, petit échauffement en entrant dans le cirque du Fer-à-cheval ,   c’est  plat ca va bien pour le début, on longe le Giffre au milieu des cascades se jetant des falaises qui nous entour, la tête des Ottans est en face de nous mais bien loin encore …..emoticone

Oups ça y’est après cette petite mise en jambe, on attaque le « Pas du boret », alors la c’est ecris dans tout les guides, impossible de prendre cette itinéraire en cas de pluie, trop glissant et méga dangereux …….. mais vachement plus rapide Lol ……

Aller on sort de la falaise pour arrivée au chalet du Boret, et la petite ballade de récup entre nants, lapia, fleurs …………

Nant Lapia jaimebien.jpg       

     Monter tranquille jusqu’au refuge de la Vogealle, petite pose café avec Dominique et Doriane, les sympathiques gardiens et on repart en direction du lac ,

refugevogealle.jpglacvogealle.jpg 

bifurque sur la droite pour partir vers la tête de Pérua puis grande traversée de la montagne de Sageroux pour arriver au Col , et voilà nous sommes en suisse ……

ttedeprua.jpg

  

 le temps de faire une pose casse croute avec Les Seigneurs de Cîmes

seigneurdescimes2.jpgseigneurdescimes.jpg  

……. face aux glaciers du Ruan et du Prazon

glace3.jpgglace2.jpgglace1.jpg

Il ne reste plus qu’un ptit moment pour atteindre la tête des Ottans ………

A l’attaque de la descente,  plus qu’a se faire mal aux cuisses par le même chemin avec une petite variante par le fonds de la Combe, une ombre au sol , je lève la tête , monsieur Gypaète me survole

monsieurgypate.jpg

, c est trop top , petit bonjour à la naissance du Giffre

naissancemrgiffre.jpg

 et retour à la maison pour une mega douche ……..

Vivement la prochaine Langue

 



Doris |
VAR SALSA |
blog de rap marocain |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | piloumoi
| morgan62
| Cours de cirque en essonne