Ballade dans des citations ……

On aime ou on aime pas  …….

Les montagnes ne vivent que de l’amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l’herbe s’épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n’a pas de prix : le bonheur que l’on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent »

La montagne n’est ni juste, ni injuste. Elle est dangereuse « 

La montagne nous offre le décor … A nous d’inventer l’histoire qui va avec ! » 

Quand tu es arrivé au sommet de la montagne, continue de grimper »

 

 « La vieillesse est comparable à l’ascension d’une montagne. Plus vous montez, plus vous êtes fatigués et hors d’haleine, mais combien votre vision s’est élargie ! » 

La montagne offre à l’homme tout ce que la société moderne oublie de lui donner » 

« Ce que tu vis au sommet te change profondément et te devient indispensable… »

 

« En somme la beauté est partout. Ce n’est pas elle qui manque à nos yeux, ce sont nos yeux qui manquent à l’apercevoir »

« En haut des cimes on se rend compte que la neige, le ciel et l’or ont la même valeur »

Les Alpes c’est un pays profond où le ciel, fatigué d’être bleu, s’est allongé sur la montagne » 


« Un homme sans défauts est une montagne sans crevasses. Il ne m’intéresse pas » 

Une heure d’ascension dans les montagnes fait d’un gredin et d’un saint deux créatures à peu près semblables. La fatigue est le plus court chemin vers l’égalité, vers la fraternité. Et durant le sommeil s’ajoute la liberté » 

Ne te moque pas de ma demeure
La poutre en est inclinée et la chambre petite
Mais la lune qui brille sur la montagne est à moi »



LES ALLOBROGES – HYMNE SAVOYARD

drapeau.jpg

Je te salue, ô terre hospitalière
Où le malheur trouva protection ;
D’un peuple libre arborant la bannière,
Je viens fêter la Constitution.
Je t’ai quitté, berceau de mon enfance,
Pour abriter sous uns climat plus doux.
Mais au foyer j’ai laissé l’espérance,
En attendant,
En attendant, je m’arrête chez vous.

Au cri d’appel des peuples en alarme
J’ai répondu par un cri de réveil.
Sourds à ma voix, ces esclaves sans armes
Restèrent tous dans un profond sommeil.
Relève-toi, Polonais héroïque,
Car pour t’aider, je m’avance à grands pas.
Secoue enfin ce sommeil léthargique
Et sois-en sûr,
Et sois-en sûr, tu ne périras pas.

Un mot d’espoir à la belle Italie :
Courage à vous, Lombards, je reviendrai.
Un mot d’amour au peuple de Hongrie !
Forte avec tous et je triompherai.
En attendant le jour de délivrance,
Priant les dieux d’écarter les courroux.
Pour faire luire un rayon d’espérance,
Bons Savoisiens,
Bons Savoisiens, je resterai chez vous.



GUIDE DE SURVIE POUR LES TOURISTES EN HAUTE SAVOIE

A qui a de l’humour , quoique ses pensées nous travers souvent l’esprit lol

1 – N’oubliez jamais que vous n’êtes pas chez vous

2 – Cessez de mettre des Moons Boots avec vos jeans ou des écharpes de foot au ski

3 – Laisser toujours un pourboire, même quelques centimes peuvent vous permettre de rester en vie

4 – Comparer les remontées mécaniques au métro peut vous côuter cher

5 – Ne dites surtout pas « A Paris, c’est moins cher »

6 – Ne brancher jamais en boite, contentez vous de danser

7 – Même immatriculer 74, une voiture de location reste une voiture de location

8 – Arrêter de dire « Oh, comme c’est beau » on le sait

9 – Ne vous ridiculisez pas en parlant de ski 

10 – Ne rouler à 40 km/h sur les routes de montagnes, elles ne sont pas dangereuses, c’est vous qui ne savait pas conduire

11 – Ici le Klaxon n’est là que pour dire bonjour, vous ne connaissez personne, ne klaxonnez pas

12 – Vous n’avez rien a faire au comptoir, il nous est reservé 

13 – Sachez qu’un haut savoyard n’est jamais seul

14 – Ne branchez pas les habitantes des stations, même nous, nous n’y arrivons pas

15 – Ne nous lancer jamais des défits stupides sur notre capacité à tenir l’alcool. Vous avez déjà perdu

16 – N’oubliez pas que vous n’êtes pas partout chez vous, surtout chez nous ……

ALLEZ BIENVENUE A TOUTES ET TOUS 



Coup de gueule

Comment expliquer le resenti que j’ai vis à vis de notre humanité , lorsqu’elle s’interresse aux problèmes des peuples uniquement que quand elle s’en sent obligée ……

Je vous parle bien sur du Tibet, loin d’être un expert en la matière, bien loin de la, j’ai vraiment les boules que le monde ne s’y interesse que pendant les JO….

Alors pour ceux qui se sentent encore concerné, bien que l’intérêt des gens n’est plus tourné vers se pays voici quelques petites explications …..

Le Tibet a été envahi de manière violente par la Chine en 1949. Depuis, 1,2 millions de Tibétains sont morts des suites directes de l’invasion.  Le 10 mars 1959, les Tibétains se sont soulevés contre l’occupation illégale du Tibet par la Chine. Le Dalaï Lama, chef politique et spirituel du Tibet, s’est enfui en Inde et plus de 100 000 réfugiés l’ont suivi.  La Chine a lancé sa  » solution finale « , la relocalisation de colons chinois au Tibet. Il y a aujourd’hui plus de Chinois que de Tibétains au Tibet ! 

        La liberté de religion est sévèrement réprimée et souvent punie plus sévèrement qu’un meurtre. Aujourd’hui, plus de 100 moines et nonnes bouddhistes seraient toujours détenus. La répression, la volonté d’intimidation et l’étouffement de l’identité et de la culture tibétaines se poursuivent

Cette infamie dur depuis près de 50 ans et c’est pas fini, Il y en aurait encore tellement à dire ……….

DRAPEAU TIBETAIN 

freetibet.jpg

Symbolisme 

  1. La montagne enneigée au centre symbolise la terre du Tibet, bien connue comme étant entourée de monts neigeux. 
  2. Les rayons rouges représentent les six tribus à l’origine du Tibet : Sé, Mou, Dhong, Tong, Drou et Ré. 
  3. L’alternance des rayons rouges et des rayons bleus foncés du ciel, symbolisent l’activité bénéfique continue des dieux et déités protectrices, l’une rouge, l’autre noire, qui ont depuis des temps très anciens sauvegardé l’autorité religieuse et politique du pays. 
  4. Les rayons émanant du soleil qui se lève au-dessus de la montagne enneigée représentent ce dont jouit le peuple tibétain : la liberté, la prospérité, le bonheur matériel et spirituel. 
  5. Les deux lions des neiges évoquent l’accomplissement de l’action d’un gouvernement à la fois religieux et laïc. 
  6. Le joyau à trois couleurs suggère la vénération du peuple tibétain envers les Trois Joyaux : le Bouddha, son Enseignement et la communauté (Sangha). 
  7. Les lions des neiges tiennent le disque représentant le joyau de la joie, qui est de deux couleurs, en tourbillon, et cela fait référence à l’éthique observée selon les grandes traditions et principalement les 10 actions vertueuses et les 16 codes moraux. 
  8. La bordure jaune nous fait entrevoir la floraison et le développement des enseignements du Bouddha en un temps et un espace illimités. 



Merci Renaud

J’ai voulu planter un oranger
Là où la chanson n’en verra jamais
Là où les arbres n’ont jamais donné
Que des grenades dégoupillées

Jusqu’à Derry ma bien aimée
Sur mon bateau j’ai navigué
J’ai dit aux hommes qui se battaient
Je viens planter un oranger

Buvons un verre, allons pêcher
Pas une guerre ne pourra durer
Lorsque la bière et l’amitié
Et la musique nous ferons chanter

Tuez vos dieux à tout jamais
Sous aucune croix l’amour ne se plaît
Ce sont les hommes pas les curés
Qui font pousser les orangers

Je voulais planter un oranger
Là où la chanson n’en verra jamais
Il a fleuri et il a donné
Les fruits sucrés de la liberté



Merci tryo vous avez tout compris

Si tu es né dans une cité HLM
Je te dédicace ce poème
En espérant qu’au fond de tes yeux ternes
Tu puisses y voir un petit brin d’herbe
Et les mans faut faire la part des choses
Il est grand temps de faire une pause
De troquer cette vie morose
Contre le parfum d’une rose
{Refrain:}
C’est l’hymne de nos campagnes
De nos rivières, de nos montagnes
De la vie man, du monde animal
Crie-le bien fort, use tes cordes vocales!

Pas de boulot, pas de diplômes
Partout la même odeur de zone
Plus rien n’agite tes neurones
Pas même le shit que tu mets dans tes cônes
Va voir ailleur, rien ne te retient
Va vite faire quelque chose de tes mains
Ne te retourne pas ici tu n’as rien
Et sois le premier à chanter ce refrain

{au Refrain}

Assieds-toi près d’une rivière
Ecoute le coulis de l’eau sur la terre
Dis-toi qu’au bout, hé ! il y a la mer
Et que ça, ça n’a rien d’éphémère
Tu comprendras alors que tu n’es rien
Comme celui avant toi, comme celui qui vient
Que le liquide qui coule dans tes mains
Te servira à vivre jusqu’à demain matin!

{au Refrain}

Assieds-toi près d’un vieux chêne
Et compare le à la race humaine
L’oxygène et l’ombre qu’il t’amène
Mérite-t-il les coups de hache qui le saigne ?
Lève la tête, regarde ces feuilles
Tu verras peut-être un écureuil
Qui te regarde de tout son orgueuil
Sa maison est là, tu es sur le seuil…

{au Refrain}

Peut-être que je parle pour ne rien dire
Que quand tu m’écoutes tu as envie de rire
Mais si le béton est ton avenir
Dis-toi que c’est la forêt qui fait que tu respires
J’aimerais pour tous les animaux
Que tu captes le message de mes mots
Car un lopin de terre, une tige de roseau
Servira la croissance de tes marmots !



Doris |
VAR SALSA |
blog de rap marocain |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | piloumoi
| morgan62
| Cours de cirque en essonne